En 1 clic

Entre Massicois

23 Juin 2017
Baby-sitter

Baby-sitter

Babysitting soirée et week-end / chez vous ou à mon domicile

Bonjour 

personne avec beaucoup d'expérience propose de garder vos enfants en soirée, la nuit et week-end chez vous ou à mon domicile 

si besoin n'hésitez pas à me contacter au 09 52 29 05 95

cordialements 

Contacter
  • Pileu, Graviers, Vilmorin, Square du Clos de Villaine
  • Villaine, Bièvre-Poterne
  • Centre-ville
  • Massy-Opéra I ; Massy-Opéra II, Petit Massy, la Paix, les Champarts
  • Atlantis
  • Hors Massy
23 Juin 2017
Baby-sitting mois de juillet et août 2017

Baby-sitting mois de juillet et août 2017

Disponible baby-sitting juillet/août 2017

Bonjour, cette année je ne pars pas en vacances alors je suis disponible tout les jours pour garder vos enfants la journée et en soirée si besoin pendant les mois de juillet et août 2017 ,je m'entend très bien avec les enfants, si vous êtes intéresser merci de me contacter au 06 59 50 23 66 ou par mail à l'adresse suivante : dianematingu@gmail.com

Contacter
  • Pileu, Graviers, Vilmorin, Square du Clos de Villaine
  • Villaine, Bièvre-Poterne
  • Centre-ville
  • Massy-Opéra I ; Massy-Opéra II, Petit Massy, la Paix, les Champarts
  • Atlantis
  • Hors Massy

Twitter1111 Followers

Ma ville

Histoire de Massy

Version du site malvoyant
Ma ville

Histoire de Massy

Massy d'hier à aujourd'hui

L'origine étymologique de Massy est encore très incertaine. Cette appellation pourrait être issue du nom du propriétaire d'une villa de l'époque gallo-romaine, site originel du village, s'appelant Matius ou Matheus. L'évolution et les déformations du nom au cours du temps auraient amené à Massy.

Située à proximité de la route entre Paris et Chartres, cette villa a sans doute été construite sur une hauteur (le Mont Gaudon) et a été le point de départ d'une implantation humaine. Le sous-sol argileux explique la formation d'une clairière au sein de la forêt et les nombreuses étendues d'eau des environs.

Du Moyen-âge à la fin de l'Ancien Régime, les propriétés seigneuriales se partagent le territoire de l'actuelle commune. Les institutions ecclésiastiques, et notamment l'abbaye de St-Germain-des-Prés, y sont aussi installées. Au Xe siècle, la lignée des seigneurs de Massy s'établit. Leur titre de noblesse deviendra une baronnie, représentée aujourd'hui par la famille Grimaldi à Monaco.

Après la Révolution, la commune reste rurale. La fabrique de tuiles, abandonnée après la Seconde Guerre mondiale, fut la plus ancienne industrie de la commune.

A la fin du XIXe siècle, le développement du chemin de fer favorise l'installation des industries. Les premiers lotissements voient le jour. L'urbanisation de la ville se développe vers les quartiers des Graviers et de Villaine, où il est nécessaire d'implanter une école dès 1927. C'est l'époque du "pavillon de banlieue". 

C'est au début du XXe siècle que Massy change. La ville est de plus en plus dépendante de l'attractivité de Paris. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la gare de triage de Massy-Palaiseau était un noeud ferroviaire stratégique. Les bombardements de ses infrastructures ont fait 88 victimes et des dégâts matériels dans toute la ville. Après-guerre, les reconstructions et le développement de l'agglomération parisienne vont métamorphoser la topographie de la commune. La crise du logement fait rage : le mouvement "castor" implante quelques logements à l'est de la ville. Puis le Grand Ensemble, sur 145 hectares des communes de Massy et Antony, fait doubler la population. La construction de la ZUP de Villaine, 10 ans après, devait rééquilibrer l'urbanisation de la ville. Ce développement rapide, entre 1960 et 1970, modifie également la structure sociale de la ville : rajeunissement de la population, diversité culturelle, etc. Face à cette croissance démographique, de nombreuses infrastructures ont été créées : écoles, hôpital, centres sportifs, piscines, centre culturel, crèches, espaces verts.

Dans les années 90, l’implantation de la gare TGV et de l’Opéra offre un atout supplémentaire à Massy. La Ville poursuit sa croissance. Elle est devenue le 1er pôle économique de l’Essonne et s’apprête à jouer un rôle déterminant dans le Grand Paris. Depuis plusieurs années, Massy connaît une véritable métamorphose, grâce notamment à sa volonté de mixer dans ses quartiers Habitat-Commerces et activités du tertiaire. Le quartier Bourgogne-Languedoc a été réaménagé avec des espaces publics revisités et des équipements publics créés. La quartier Atlantis poursuit sa mutation, la place du Grand Ouest et son multiplexe de cinémas verront le jour d’ici 2018. Nouveaux équipements, espaces publics, commerces et logements seront également livrés. Le quartier Franciades Opéra change lui aussi de visage. Ce projet de grand ampleur a pour ambition de restructurer le centre commercial pour en améliorer l’attractivité. 

Massy dispose d’ores et déjà de tous les services qu’une grande ville se doit de proposer et ceci à seulement 25 minutes du centre de Paris. Son dynamisme et son essor, spécifiquement au cours des 15 dernières années, ont su séduire des grands groupes industriels, notamment dans le domaine de la recherche ou encore des multinationales du CAC40.

La commune a également rénové l’ensemble de ses écoles, créé de nouveaux équipements sportifs et culturels de qualité. Engagée depuis 2005 dans une politique de développement durable, une politique ambitieuse récompensée puisque Massy a obtenu le grand prix de l’environnement en 2010.