En 1 clic

Entre Massicois

20 Juillet 2018
Recherche Assistante Maternelle Agréée

Recherche Assistante Maternelle Agréée

Bonjour, Nous recherchons pour janvier 2019 une assistante maternelle agréée pour la garde de notre enfant à naitre en septembre 2018.

Ce serait une garde à temps plein (8H00-18H00 environ) dans un environnement non fumeur, de préférence sur le quartier villaine.
N'hésitez pas à nous contacter au 06.68.86.64.58 ou par mail à anoucka@hotmail.com .
Merci par avance.

Contacter
  • Pileu, Graviers, Vilmorin, Square du Clos de Villaine
  • Villaine, Bièvre-Poterne
20 Juillet 2018
RECHERCHE ASSISTANTE MATERNELLE POUR MI-DECEMBRE 2018 / DEBUT JANVIER 2019

RECHERCHE ASSISTANTE MATERNELLE POUR MI-DECEMBRE 2018 / DEBUT JANVIER 2019

Nous cherchons une assistante maternelle pour notre petit garçon qui devrait naître début août.

Nous cherchons une assistante maternelle pour notre petit garçon qui devrait naître début août, à partir de mi-décembre 2018 / début janvier 2019.

Quartiers : Vilmorin / Villaine

Si vous êtes intéressée et si vous avez de la place, merci de me contacter par mail ou téléphone. 

Mlle Estelle MERIAUX (meriaux.e@gmail.com / 06.78.35.17.47)

Contacter
  • Pileu, Graviers, Vilmorin, Square du Clos de Villaine
  • Villaine, Bièvre-Poterne

Twitter1824 Followers

Mobilisons-nous pour le Grand Paris Express

Version du site malvoyant
Ma ville

Mobilisons-nous pour le Grand Paris Express

Massicoises, Massicois, chers amis,

Le projet de la ligne 18 est capital pour notre ville et au-delà. Cette ligne doit relier en 2024 Orly, Massy-Opéra, le pôle des gares de Massy et le plateau de Saclay.

Il y a quelques années, l’Etat a fait la promesse de créer sur le plateau de Saclay, le plus grand lieu de recherche et d’innovation d’Europe. Plusieurs milliards ont été investis pour accueillir des écoles et des centres de recherches privés ou publics. Si la ligne 18 est reportée ou annulée, ces investissements auront été vains. Ce sont près de 60 000 étudiants, 10 000 chercheurs et des milliers de salariés qui seront réduits à se rendre dans des champs desservis par des bus !

Ce projet est aussi essentiel pour Massy. Pour notre ville, c’est l’occasion rêvée de changer notre quotidien en reliant en seulement 3 minutes le quartier de Massy-Opéra au pôle des gares, c’est-à-dire à Vilmorin et Villaine d’un côté, à Atlantis de l’autre. Imaginez les conséquences sur la circulation dans notre ville, aujourd’hui et dans les années à venir !

Surtout, la ligne 18 est la meilleure réponse à la saturation de la ligne B du RER qui, ne nous mentons pas, n’est plus en mesure de répondre à notre besoin.

Demain le gouvernement doit annoncer ses arbitrages. Il n’est pas trop tard pour signer la pétition lancée par les plus grands chercheurs

Près de 18 000 signataires ont d’ores et déjà paraphé la pétition à l’attention du Président de la République, pour le maintien de la ligne 18 en 2024. Rejoignez-nous !

Nicolas Samsoen, Maire de Massy

 

Signez la pétition

le communiqué de presse

 

La Communauté d’agglomération Paris-Saclay se mobilise également pour la réalisation de la ligne 18.

Le voeu que fait tout le territoire de Paris-Saclay, c’est bien de voir la ligne 18 du Grand Paris Express réalisée, d’ici 2024, entre l’aéroport d’Orly et le plateau de Saclay. Jeudi 25 janvier, la cérémonie des voeux de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay a été l’occasion de mesurer l’ampleur de cette attente.

Réunis à EDF Lab Paris-Saclay, à Palaiseau, les 800 invités présents ont porté, ensemble, le message « Nous voulons la ligne 18 en 2024 ». Élus, acteurs économiques, académiques, institutionnels et associatifs, la mobilisation est générale pour réclamer la réalisation de la ligne de métro et le respect du calendrier.

Alors que le campus urbain Paris-Saclay prend forme, le gouvernement n’a toujours pas confirmé la ligne 18 pour 2024 sur le plateau de Saclay, et 2030 jusqu’à Versailles. C’est pourtant une condition indispensable à la réussite du projet de cluster Paris-Saclay et pour la qualité de vie des habitants et usagers du territoire.

Lors de la rencontre, prévue le 26 janvier avec le gouvernement, les élus locaux n’hésiteront pas à rappeler les engagements qui avaient été pris par l’État dans ce sens.

le communiqué de presse

 

social: